LE FN 65 PRÉSENT A LA CEREMONIE D’HOMMAGE AUX HARKIS A TARBES

commemo-harkis-1Olivier MONTEIL, conseiller régional de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Secrétaire départemental FN des Hautes-Pyrénées, participait ce dimanche 25 septembre à la cérémonie nationale d’hommage aux harkis à Tarbes.
Force est de constater que les 4 élus régionaux socialo-communistes étaient une nouvelle fois absents, visiblement peu concernés par la commémoration du massacre des harkis et de leurs familles en 1962 par les égorgeurs du FLN algérien…
Force est aussi de constater que, alors qu’avec le maire de Tarbes (présent d’ailleurs en tant que maire), l’élu FN était le seul autre conseiller régional présent, il a pourtant été honteusement exclu du protocole par les organisateurs de la cérémonie, au mépris des lois républicaines et du respect de la démocratie.
Ce mépris et cette discrimination des élus est parfaitement indigne d’une cérémonie d’hommage à nos morts pour la France!

Plusieurs adhérents et sympathisants du FN 65, parmi lesquels Geneviève COMONT en charge de la 1ère Circonscription, étaient également venus assister à la commémoration, montrant ainsi que le Front National est et sera toujours présent à Tarbes pour honorer les morts pour la Patrie.
Le Front National des Hautes-Pyrénées témoigne de son entière solidarité envers les familles de harkis et demande réparation pour le préjudice terrible du génocide qu’ils ont subi.
Cette demande fera d’ailleurs partie intégrante du programme présidentiel de Marine LE PEN pour 2017.
En effet, il est bon de rappeler qu’après les honteux accords d’Evian du 19 mars 1962 (cessez-le-feu) signés entre de Gaulle et les terroriste algérien du FLN, entre 100 et 150 000 harkis, hommes, femmes et enfants, ont été complètement désarmés, abandonnés et bestialement massacrés par les terroristes sanguinaires du FLN, qui n’ont rien à envier à leurs frères de l’Etat Islamique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LA RENION DE RENTREE DE LA 1ère CIRCONSCRIPTION DU FN 65 FAIT SALLE COMBLE !

LALOUBERE 24092016-1.jpg

Pour démarrer l’année politique, les circonscriptions du Front National tiennent réunion en Hautes-Pyrénées. Ce samedi 24 septembre matin, c’était à la 1ère circonscription de se réunir, à Laloubère pour l’occasion, avec Olivier MONTEIL et Geneviève COMONT.

Devant une salle pleine à craquer de la cinquantaine de militants ayant répondu à l’appel de la réunion, Olivier MONTEIL, Conseiller régional et secrétaire départemental du FN 65, a ouvert la réunion en présentant la progression continue du Front National dans notre département depuis 2 ans.

Il a ensuite tenu un discours pour informer les militants de l’organisation de la campagne de Marine Le Pen dans les Hautes-Pyrénées et de l’agenda des très nombreuses réunions,manifestations et déjeuners-débats qui vont s’organiser d’ici la prochaine Présidentielle dans le 65.

Il a ensuite brossé la situation particulièrement critique dans laquelle la France se trouve enfoncée depuis plusieurs mois en raison, de la part de nos gouvernants, d’une politique européiste irresponsable d’ouverture des frontières et d’installation forcée des vagues migratoires venues d’Afrique et du Moyen-Orient sur notre sol, avec son lot de violences, d’injustices envers les Français les plus défavorisés et abandonnés au profit des immigrés clandestins, de terrorisme islamiste au bilan monstrueux cette année…

Il a relevé l’incapacité totale des différents gouvernements de Gauche comme de Droite à juguler l’immigration comme la progression de l’islamisme dans notre pays, révélant au yeux des Français combien Marine Le Pen est désormais devenue la seule alternative politique crédible.

Geneviève COMONT, en charge de la campagne de Marine sur la 1ère Circonscription, a ensuite pris la parole pour se présenter, puis pour dénoncer les politiques économiques absurdes des LRPS, dont le bilan est désastreux. Elle a souligné l’intelligence et la cohérence du programme économique de Marine Le Pen, totalement ignoré des médias et caricaturé alors que des économistes de renom, tel que le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz ou encore le professeur Jacques Sapir, économiste réputé qui es intervenu brillamment aux Estivales de Marine à Fréjus le week-end dernier.

Geneviève COMONTa également commenté la forte mobilisation des Estivales de Fréjus, où plus de 7 000 patriotes ont acclamé Marine lors de son meeting de clôture, du jamais vu à 8 mois d’une Présidentielle. Mobilisation à l’image de celle des militants frontistes de la circonscription, venus très nombreux et particulièrement motivés à cette réunion de rentrée.

Un apéritif très convivial a ensuite prolongé la réunion, et tout le monde a pu se régaler des délicieux plateaux de tapas préparés gracieusement par le très sympathique tenant des lieux.

Merci à Geneviève, à Olivier, à notre hôte généreux et à tous nos militants!

Prochain rendez-vous départemental pour les militants frontistes gonflés à bloc, un dîner-débat avec Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine fin octobre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

BAISSE D’IMPOTS: UN LEURRE

photo-genevieveDate 22 septembre 2016

Communiqué de presse de Geneviève COMONT

Secrétaire Front National du canton de Moyen-Adour Chargée de la campagne de Marine Le Pen sur la 1ère Circonscription des Hautes-Pyrénées

Le gouvernement socialiste nous annonce, sans sourciller, une diminution d’impôts de 1 milliard d’euros. Depuis maintenant 4 ans, nous assistons à un véritable matraquage fiscal: 35 milliards d’euros supplémentaires pour les ménages. Comble de l’ironie pour un gouvernement socialiste, ce sont, avant tout, les entreprises du CAC 40 qui ont bénéficié d’une bonne part des 20,6 milliards d’allègement d’impôts sans véritable création d’emplois. Le taux de prélèvement obligatoire représente 45,2 % du PIB et ce sont les ménages qui ont permis de financer les baisses de fiscalité des entreprises par le biais du CICE. Nous ne sommes pas dupes: le but de ce « cadeau » aux ménages est de toucher la sensibilité des électeurs avant la campagne présidentielle. Ce geste symbolique est surtout méprisant vis à vis de nos concitoyens. Le Front National remarque que la croissance française est en baisse, que la relance économique ne s’est pas produite, la France accuse un déficit budgétaire de 80 milliards d’euros. Le choc fiscal a débuté sous le mandat de Nicolas Sarkozy et s’est poursuivi sous celui de François Hollande. Cette baisse de 1 milliard d’euros ne compense, en aucune façon, un choc fiscal sans précédent. Le Front National propose que la fiscalité soit, à la fois, simplifiée et plus équitable entre les entreprises. Les TPE,PME et PMI seront davantage aidées ainsi que les classes moyennes. Les taxes et impôts dont le rendement est inférieur à 50 millions d’euros seront progressivement supprimées et les conventions fiscales avec tous les paradis fiscaux annulées.

Estivales de MARINE à Fréjus: 7000 supporters pour MARINE!

Eclatante démonstration de force de Marine LE PEN ce week-end à Fréjus! Un meeting époustouflant devant une foule de 7 000 Patriotes, du jamais vu et une dynamique puissante lancée tambour battant!

Au stand des élus de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Olivier MONTEIL, SD FN 65 et conseiller régional,  accompagnés de militants du FN 65 venus en nombre, a pu participer avec les autres élus régionaux et les militants  FNJ toujours sur la brèche, à la promotion de notre belle région et des produits bigourdans de superbe qualité qui avaient été: en particulier les bouteilles de ratafia de Bigorre, de notre ami Michel, ses sont vendues comme des petits pains! Au nom du producteur, nous en avons d’ailleurs remis un carton à Marine, à Louis Aliot et à Gilbert Collard!
Joie partagée, amitié, enthousiasme patriote, une week-end de folie mais tellement revigorant…la France fière, forte, dynamique et populaire avec Marine!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Communiqué FN65 du 15 sept 2016 – M. CAZENEUVE, laissez la Bigorre en paix!

OM FN65-bCommuniqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées,

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées 

Totalement incapable de gérer l’afflux d’immigration clandestine sur les camps de Calais et de Grande Synthe, le gouvernement socialiste avait déjà réparti 3 000 clandestins de Calais sur les zones rurales du pays en début d’année.

Sans la moindre concertation, M. Cazeneuve avait créé des Centres d’Accueil partout en France, dont plusieurs dans notre département. Se gardant bien de communiquer (combien sont-ils ? d’où viennent-ils ? où ont donc disparu les premiers arrivés sur Tarbes ?…), le ministère de l’Intérieur a continué à en envoyer par dizaines en Hautes-Pyrénées dans le secret le plus absolu, y compris ces derniers mois. 

De 3 000 clandestins au printemps, le camp de Calais serait désormais monté à…12 000 aujourd’hui ! C’est en effet le chiffre que le ministre de l’Intérieur prévoit d’éparpiller sur les régions, « privilégiant » notre région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées de la deuxième place, avec près de 1 500 clandestins supplémentaires à loger et prendre en charge

Que M. Cazeneuve fasse donc son travail : la sécurité des Français est son unique justification, qu’il s’en occupe. Pour l’heure, son bilan face aux islamistes est tout simplement catastrophique

Qu’il accueille dignement, oui, les vrais réfugiés (combien de Chrétiens d’Orient, persécutés par l’islamisme, sont pris en charge ? une infime minorité !) mais qu’il renvoie aux frontières les vrais clandestins, c’est-à-dire l’écrasante majorité des vagues migratoires qui débarquent en Europe. 

En France, on ferme 15 000 lits d’hôpitaux en 2015, mais il faut loger gratuitement, nourrir gratuitement et soigner à 100% gratuitement 12 000 clandestins supplémentaires en 2016 !M. Cazeneuve, rétablissez l’ordre, éradiquez l’islamisme, soyez également solidaire de nos retraités, de nos agriculteurs, de nos chômeurs, de nos familles, mais ne nous imposez pas de petits Calais chez nous.

Laissez la Bigorre en paix !

Migrants en allemagne.jpg