500 invités aux voeux de Louis ALIOT

VOEUX ALIOT 5.JPG

Plus de 500 invités ont acclamé Louis ALIOT, député européen, lors de ses voeux au domaine de Preissac, près de Toulouse samedi 29 janvier.
Tonnerres d’applaudissements pour celui qui a réuni au 1er tour des régionales plus de 31% des voix dans notre région, loin devant la passionara sectaire PS-PRG Carole DELGA (24%), la fausse Droite de Dominique REYNIE (22%) ou les écolos-communistes d’ONESTA (10%). Avec 34% au second tour, Louis ALIOT peut être fier du travail accompli!
Avec une forte délégation venue en bus, le FN 65 n’a pas manqué d’entourer chaleureusement le vice-président du Front National!

Publicités

COMMUNIQUE FN 65 – 27 janvier 2016

11

Olivier MONTEIL 2DE CALAIS A GRANDE SYNTHE, L’IMPOSTURE DES « MIGRANTS »

La « jungle » de Calais, forte de 4 à 8 000 immigrés clandestins, sera-t-elle bientôt celle de Lourdes et de Lannemezan?

En effet, le gouvernement, parfaitement incapable de trouver une solution à l’invasion migratoire dans notre pays, a décidé à l’initiative du très inapte ministre de l’Intérieur de disséminer  les clandestins fixés sur Calais vers le reste du territoire. Ainsi une trentaine de clandestins partis en bus de la « jungle » de Calais ont-ils été acheminés à Tarbes le samedi 09 janvier dans la nuit, avant d’être ensuite installés dans des appartements réquisitionnés par la Préfecture. Les demandeurs de logements sociaux qui payent leurs impôts et attendent un logement parfois depuis des mois, voire des années, apprécieront…

La trentaine de clandestins est destinée à grossir puisque des camps d’accueils sont préparés sur Lourdes et Lannemezan, en vue d’accueillir au moins 100 personnes chacun.

Il nous faut dénoncer cette imposture : imposture d’abord sur les termes employés: même s’ils s’autoproclament « demandeurs d’asile », comment peut-on prétendre que les clandestins de Calais sont des « réfugiés »? On constate pourtant DE VISU qu’il n’y a ni familles, ni enfants, ni vieux…mais que des jeunes hommes bien portants et célibataires pour l’immense majorité! En outre, parmi les arrivés à Tarbes, il y a une majorité de…Koweitiens! Réfugiés du Koweit?! Le Koweit n’est pas en guerre, de qui se moque-t-on?

Imposture ensuite sur la sécurité: la « jungle » de Calais échappe entièrement à la Loi. L’insécurité y règne en maître. Les habitants de Calais, souvent agressés ou volés par des groupes de clandestins, vivent un calvaire insupportable. La récente manifestation de soutien aux migrants, organisée dans Calais par les réseaux d’activistes d’extrême Gauche, a même démontré que les familles de Calaisiens sont menacées physiquement jusque dans leur propre maison!

Au camp de Grande Synthe (près de Dunkerque), similaire à celui de Calais, les rares Chrétiens de ce camp sont persécutés par des coreligionnaires musulmans: début janvier, deux Chrétiens ont déjà été blessés à coups de couteau et un troisième a été retrouvé mort, assassiné pour sa Foi. Aujourd’hui même, une lourde fusillade dans le camp de Grande Synthe a mobilisé plus de 500 policiers intervenus pour sécuriser le site, fusillade motivée par « une expédition punitive contre les Chrétiens« , selon la Police.

Après les événements de Cologne, en Allemagne, où plus de 1 000 plaintes ont été déposées (Cologne, Hambourg, Nuremberg, Düsseldorf, Bielefeld, etc.) pour des viols collectifs perpétrés par des migrants sur des jeunes Allemandes le jour de l’an, après les agressions de Calais et les meurtres de Grande-Synthe, on est légitimement en droit de s’interroger sur l’évolution de la sécurité sur nos territoires et l’irresponsabilité de nos gouvernants.

Aujourd’hui plus que jamais, le Front National des Hautes-Pyrénées s’oppose fermement à toute implantation d’immigrés clandestins sur le territoire de notre département.

Olivier MONTEIL

SD FN65

 

Très bonne année patriote à tous !

FN1ERPARTI

Chers amis,

Pour une lecture plus aisée et également pour permettre une meilleure réactivité à l’actualité et aux activités de notre fédération, nous avons recomposé entièrement notre site internet. Vous en lisez donc les tous premiers articles en ce début d’année 2016!

Une nouvelle année s’ouvre donc. Nos très beaux succès de 2015 et notre progression très importante ne doivent toutefois pas masquer les sombres perspectives qui attendent notre pays aux mains des mondialistes de l’UMPS: chômage, destruction de nos emplois, disparition de la ruralité, mondialisme effréné, islamisation, immigration-invasion, y compris dans notre département où l’Etat organise l’arrivée de plusieurs centaines de migrants…

Comptez sur les 40 nouveaux élus FN du Conseil régional pour faire face , combattre et résister!

Bonne année à tous!

COMMUNIQUE du Groupe FN au Conseil régional – 20 janvier 2016

france-jametConseil régional Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées :

la Gauche sectaire pratique le déni démocratique

Communiqué de presse de France Jamet, Conseillère régionale, Présidente du groupe FN/RBM à la Région Languedoc-Roussillon – Midi Pyrénées

L’assemblée plénière du Conseil régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui s’est réunie à l’hôtel de Région de Toulouse ce lundi 18 janvier jusqu’ à 22h30, a été particulièrement révélatrice de l’état d’esprit liberticide et anti-démocratique de l’alliance Gauche – Extrême Gauche menée par la nouvelle présidente du conseil régional.

D’emblée, elle a rejeté les 13 amendements proposés par le groupe FN / RBM sur la modification du règlement intérieur, présentés pour une plus grande transparence, une plus grande équité et un vrai respect de la proportionnelle. Carole Delga n’a caché longtemps sa fébrilité et son sectarisme qui l’animent par des propos agressifs et sectaires à l’encontre des élus du Front National.

Pour renvoyer l’ascenseur à « Monsieur 10% », Carole Delga a déjà créé un nouveau « machin », le Bureau de l’Assemblée, dirigé par Gérard Onesta, composé de cinq membres exclusivement désignés au sein de l’alliance Gauche – Extrême Gauche, refusant ainsi de respecter le pluralisme démocratique et appliquant une discrimination sans vergogne à l’égard des électeurs du FN !

Malgré les déclarations de campagne des uns et des autres, les élus du groupe FN / RBM ont été les seuls à demander la baisse de 30% des indemnités des élus au Conseil régional, honorant ainsi leur promesse de campagne.

En fin de séance, visiblement agacée par le travail et les interventions des 40 élus FN / RBM dans l’hémicycle (1er groupe d’opposition représentant 25% de l’assemblée régionale), Carole Delga a refusé, en deux temps, de respecter, conformément à la jurisprudence, le principe de la répartition proportionnelle pour les représentations au sein des organismes extérieurs (comités régionaux, associations, syndicats mixtes, etc.) qui aurait permis au groupe FN / RBM d’obtenir 134 représentations. Elle a tout d’abord demandé à l’assemblée plénière de se prononcer contre le principe du vote, organisme par organisme. Elle a ensuite imposé un vote bloqué à la demande du PS pour faire adopter à la majorité simple sa propre liste incluant 6 représentations pour le groupe LR-MODEM-UDI.

Autoritarisme, arbitraire, refus de la pluralité et déni de la démocratie, cette alliance Gauche – Extrême Gauche a montré son vrai visage ce 18 janvier 2016 au Conseil régional et fut très complaisante à l’égard d’une pseudo opposition LR-UDI-Modem qui le lui a bien rendu.

Bien entendu, mené avec énergie et détermination par sa présidente France Jamet, le groupe Front National / Rassemblement Bleu Marine va déposer très rapidement les recours qui s’imposent devant les tribunaux compétents pour lutter contre ces atteintes inacceptables à la démocratie et au bon droit des électeurs régionaux.

France JAMET

Présidente du Groupe FN au Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

 

LA FEDERATION FN 65

perm2

COORDONNEES:

PERMANENCE de la FEDERATION FN 65: 41, rue FOCH 65000 TARBES (ouverte au public les mercredis et samedis de 15h à 18h ou sur RDV)

COURRIER: FN 65 – BP 60512 – 65005 TARBES CEDEX

TEL: 06 65 86 46 65

E-MAIL: fn65@frontnational.com

ORGANIGRAMME:

Olivier MONTEIL, Secrétaire départemental FN 65

Béatrice ARBUS, trésorière

Laurence MONTEIL, secrétaire aux adhésions

Jean-Pierre FABRE, secrétaire aux manifestations

Jacques GRATTARD, responsable presse

Thierry SALAN, argumentaires

Paul LONCAN, responsable FNJ

Franck PADIOLEAU, responsable DPS

RESPONSABLES DE SECTIONS LOCALES:

SECTION TARBES : Alain DURAN

SECTION LOURDES: Alain LIGONNIERE

SECTION AUREILHAN: Bruno DUCHAUSSOY

SECTION BAGNERES: Olivier MONTEIL

SECTION VIC EN BIGORRE: Gérald VIGNE

SECTION MAUBOURGUET: Paul LONCAN

SECTION LALOUBERE: Geneviève COMONT

SECTION BORDERES SUR ECHEZ: Franck PADIOLEAU

SECTION ARGELES GAZOST: José SANCHEZ

SECTION JUILLAN: Alexandre GOESSENS

SECTION TOURNAY: Philippe ROUAIX

SECTION LANNEMEZAN: Alain THOMAS