Conseil Régional:le mépris de DELGA et les voyous socialo-communistes

DELGASTAN.jpg

CONSEIL REGIONAL: LE MEPRIS DE CAROLE DELGA ET LES METHODES DE VOYOUS DE SES ALLIES SOCIALO-COMMUNISTES

La haine anti-Front National de la Présidente du Conseil régional et de ses élus socialo-communistes au sein du Conseil régional ne connaît décidément pas de limites.
Un cran de plus dans le sectarisme et le mépris des élus (et des électeurs!) du Front National a été franchi lors de l’assemblée plénière du vendredi 15 avril 2016…
En effet, en début de séance, alors que France JAMET, présidente du Groupe FN, avait demandé une nouvelle fois si l’assemblée pouvait chanter l’hymne national pour débuter les débats, comme cela se faisait lors de la précédente mandature sans choquer personne, madame DELGA s’est fendu d’un méprisant « nous ne sommes plus le jour de l’an mais le 15 avril ».
Les élus FN ont alors entonné spontanément une vibrante Marseillaise, tous les autres élus dont ceux de la coalition LR-UDI-Modem restant pitoyablement assis et silencieux.
A l’issue de cette belle entrée en matière, madame DELGA s’est à nouveau signalée dans l’outrance, reprochant aux élus FN leur « comportement indigne » et de « faire du cinéma » »…oui, parce que pour les socialo-communistes, il est indigne de chanter la marseillaise, il faut désormais le savoir!

Fidèle à son sectarisme et à sa vision totalitaire du fonctionnement du Conseil régional, la présidente avait totalement exclu les élus FN du processus de décision des choix de noms proposables pour la nouvelle région. Une drôle de conception de la démocratie et de la considération due aux 34% d’électeurs FN qui ont pourtant, comme tous les autres, droit au respect de leur vote…
Pour dénoncer ce fait inadmissible par une note d’humour, les élus FN avaient brandi dans l’hémicycle une pancarte dénonçant l’absence de démocratie du procédé de madame DELGA sous le titre « Pas de référendum en DELGASTAN? »…
Ce fut alors un tombereau d’indignations, de condamnations, d’injures contre les élus FN, traités de « vous êtes des fascistes! » en plein hémicycle par un élu communiste sans que madame DELGA n’y trouve rien à redire ni ne réagisse le moins du monde!
Pire, madame DELGA a rempoché sur tous les tons qu’on avait « déformé son nom »…ne comprenant même pas que DELGASTAN signifie seulement le « pays de DELGA », sans aucune déformation du patronyme, comme AFGHANISTAN signifie le pays des Afghans, TADJIKISTAN signifie le pays de Tadjiks ou KAZAKHSTAN signifie le pays des Kazakhs. Guère glorieux pour une ancienne ministre…
La journée fut à cette image: tandis que France JAMET, mise en cause publiquement par un élu communiste, demandait à répondre, madame DELGA le lui refusa systématiquement, alors même que le droit de réponse en cas de mise en cause nominative est prévu dans le règlement de l’Assemblée. Les rappels au règlement immédiatement réclamés par les élus FN se heurtaient ensuite toujours à des « je ne vous donne pas la parole », « je dirige et je fais ce que je veux », etc…

En fin de séance, les élus socialo-écolos-communistes ont proposé au vote un vœu pour « déclarer la région terre d’accueil pour migrants » et accueillir davantage de migrants. Oui, l’accueil et l’aide aux SDF, aux chômeurs, aux ouvriers, aux retraités ou aux agriculteurs dans la misère, cela ne les intéressent plus depuis longtemps, on l’avait bien noté…
L’intervention de bon sens de Julien SANCHEZ, maire FN de Beaucaire, contre ce vœu et face à l’invasion migratoire reçut pour toute réponse de la part de madame DELGA: « vos propos sont abjects! »
Le plus « abject » était pourtant à venir de sa part, lorsqu’à la question qui lui fut posée de savoir quand elle se déciderait enfin, comme Présidente de Région, à venir visiter la ville de Beaucaire elle a répondu, « je viendrai, mais sans vous »…s’adressant au maire de la ville! Le dictateur STALINE n’aurait pas dit pire…

Refus de parole, refus de démocratie, refus de respect des élus et des électeurs, injures, mensonges et diffamations, voilà les armes de madame DELGA et de ses alliés socialo-communistes au Conseil régional.
Des méthodes de voyous, face auxquelles les 40 élus FN ont fait front sans rien lâcher jusqu’à la dernière minute de la session.
Si la moitié des élus LR-UDI-Modem avaient déjà quitté l’hémicycle deux heures avant la fin, confirmant par leurs actes qu’ils ne s’opposent à rien et n’agissent qu’en faire-valoir de la Gauche, en revanche les apprentis-dictateurs de la coalition socialo-écolo-communiste qui dirigent notre Région devront s’y faire, le Front National est désormais massivement présent, fait bloc et combattra sans faiblesse pour faire respecter la démocratie et défendre les intérêts des habitants de notre Région!

Olivier MONTEIL
Conseiller régional

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s