Communiqué FN 65 du 30 AOUT 2016 – EGORGEMENTS DE POLICIERS, CA CONTINUE A TOULOUSE! INTOLERABLE !

OM FN65-b

Communiqué de presse d’Olivier MONTEIL
Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Après avoir poignardé à mort de 9 coups de couteau dans l’abdomen Jean-Baptiste SALVAING, 42 ans, commandant de Police aux Mureaux le 13 juin dernier, l’islamiste Larossi ABBALLA avait égorgé la compagne du policier à son domicile, Jessica SCHNEIDER, 36 ans, secrétaire au commissariat de Mantes la Jolie, sous les yeux de son fils de 3 ans.
Ces méthodes abjectes, rappelant les sinistres tueries perpétrées par le FLN algérien durant la guerre d’Algérie, se sont encore répétées après les abominables massacres islamistes de Nice (85 morts) avec l’égorgement du Père Jacques HAMEL, 86 ans, dans son église de St Etienne du Rouvray le 26 juillet.
Ce 30 août, les Policiers français paient malheureusement encore le prix du sang.
Abderrahmane AMARA, Algérien de 31 ans, pourtant déjà connu pour avoir attaqué une synagogue en 2014 mais parfaitement libre, a tenté d’abord de voler l’arme de service puis d’égorger un adjoint de sécurité de 21 ans dans l’enceinte d’un commissariat de Police de Toulouse, le blessant à la gorge.
Encore une tentative d’égorgement de Policier !
Le Front National des Hautes-Pyrénées exprime son soutien fraternel envers ce membre des forces de l’ordre sauvagement agressé et renouvèle sa totale solidarité avec les fonctionnaires de Police et de Gendarmerie, remarquables héros du quotidien devenus les cibles répétées des barbares islamistes dans notre pays.
Le Front National des Hautes-Pyrénées dénonce une nouvelle fois le laxisme politique irresponsable et criminel de nos gouvernants de Gauche comme de Droite qui, depuis des décennies, ont laissé l’immigration massive s’installer hors de tout contrôle en France, important sur notre sol la folie sanguinaire des islamistes.

Tarbes, le 30 août 2016

 

Publicités

Communiqué FN 65 du 15 août 2016 – A Lourdes, Cazeneuve fait de la COM, mais ne résout rien!

caze2.jpg

« A Lourdes, Cazeneuve fait de la COM mais ne résout rien !
https://t.co/Jty6zgowfB

Communiqué de presse d’Olivier MONTEIL
Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Monsieur Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, est venu à Lourdes inspecter le dispositif de protection (250 policiers, gendarmes et militaires) déployé dans la cité mariale à l’occasion des pèlerinages de l’Assomption de la vierge Marie, le 15 août.
Piètre comédien, monsieur Cazeneuve a en réalité mis en scène une pure opération de communication, devant des forêts de caméras et journalistes, sensée faire oublier ses ratés inadmissibles lors du massacre islamiste de Nice le 15 juillet dernier. Peine perdue ! Les Français ne sont en effet pas près d’oublier les échecs répétés et sanglants de ce gouvernement face à la terreur islamiste depuis des mois…
Menace d’ailleurs que monsieur Cazeneuve, englué dans un véritable déni idéologique, ne nomme même pas, feignant de cibler « le terrorisme et la barbarie », confirmant ainsi son incapacité crasse à comprendre et encore moins à régler ce qui a causé la mort 250 Français en 18 mois.
Et ce ne sont pas non plus ses clins d’œil fourbes aux pèlerins catholiques, alors qu’il qualifiait tantôt l’évocation des racines chrétiennes de la France de « nauséeuses », qui duperont les Bigourdans !

Le déploiement exceptionnel de protection policière mis en place pour le 15 août est seulement ponctuel ; inutile de dire que son efficacité se limitera donc aux quelques jours de sa présence à Lourdes, alors que de nombreux pèlerinages auront encore lieu chaque jour à Lourdes, drainant des millions de pèlerins jusqu’à la Toussaint. Sans protection cette fois !
Or, par la politique et les décisions irresponsables de monsieur Cazeneuve, la France est aujourd’hui à la merci de cellules terroristes islamistes qui pénètrent nos frontières sans coup férir, puisqu’il n’y a plus de frontières, et se nichent au fond nos banlieues urbaines ou au beau milieu des flots d’immigrés clandestins, que monsieur Cazeneuve ordonne d’accueillir gratuitement et de traiter mieux que des citoyens français qui payent leurs impôts.
A Lourdes justement, alors qu’on a pour la première fois vu fleurir des inscriptions « DAESH » ou « GIA » sur les murs de la ville, 200 d’entre eux sont éparpillés dans plusieurs quartiers de la cité sans aucun contrôle crédible, tandis qu’à Soues, là encore dans la plus grande discrétion, la police a tout dernièrement interpellé un ou plusieurs individus fichés S. Le 16 août, la protection exceptionnelle des Sanctuaires de Lourdes aura disparu. Pas la menace.
Les Bigourdans méritent mieux qu’une opération de communication de quelques jours de monsieur Cazeneuve. Ils méritent d’avoir un gouvernement qui mènera non des opérations de com pour cacher son échec, mais une véritable guerre sans pitié à l’islam radical, rétablira l’ordre et la sécurité et protégera les Français.
Ils méritent Marine Le Pen.

Tarbes, le 15 août 2016″

FACE A UNE GAUCHE SECTAIRE, LE FN DEFEND LA DEMOCRATIE ET COMBAT LE GASPILLAGE DE L’ARGENT PUBLIC !

unnamed (2)

Tarbes le 08/07/2016
Conférence de presse d’Olivier MONTEIL
Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

-Le fait le plus frappant de ce début de mandature dans notre nouvelle région, c’est d’abord le refus délibéré pour la majorité socialo-écolo-communiste de respecter la démocratie.
Il est stupéfiant de constater qu’une coalition de Gauche pourtant très hétéroclite refuse ainsi aux 40 élus FN la moindre représentativité au sein des plus de 700 postes à tenir au sein des conseils d’administration des établissements extérieurs (Syndicats mixtes, etc.) et surtout des lycées de la région ! Le FN n’a obtenu que 6 postes (dont 2 au SM du pic du Midi de Bigorre) en tout et pour tout ! Est-ce cela la démocratie ? Au nom de quoi les 34% d’électeurs du Front National n’auraient-ils donc pas le droit d’être représentés par leurs élus au sein des lycées financés par la région ? Ces méthodes sont staliniennes…
L’attitude anti-démocratique de la Gauche se manifeste également dans sa volonté de museler sa seule opposition, le groupe Front National, en refondant pour la seconde fois le règlement intérieur de l’assemblée, restreignant par exemple les temps de parole.
Dans l’attitude des élus de Gauche et de la Présidente, l’agressivité et les invectives contre le groupe FN sont constantes.
-Le second fait marquant de ces six mois aura été la mise en évidence d’une absence totale de cohésion de la majorité socialo-écolo-communiste, aujourd’hui en train d’ailleurs de se fissurer profondément, alors qu’a contrario le groupe Front National affiche une cohésion, une unité et une solidité sans équivalent. Les élus FN sont incontestablement les plus assidus du Conseil régional, les pires étant sans doute les élus LR, fort prompts à quitter les lieux à l’heure du thé (assemblée plénière de juin : à 20h45, il ne restait plus que 6 élus LR-UDI présents sur 25)… Pour ma part, je conclurais qu’en tant qu’élu Front National au Conseil régional, je me fais avant tout un point d’honneur à être présent sans exception à chaque session sectorielle ou assemblée plénière. Opposant résolu de mes adversaires socialo-écolo-communistes de l’exécutif, mais constructif, je vote, comme mon groupe, toutes les propositions et subventions utiles à l’économie et au bon fonctionnement de notre Région. Je m’oppose en revanche fermement aux opérations clientélistes de subventions aux associations politisées ou communautaristes.

Le combat est donc déjà très solidement engagé, mais les Bigourdans peuvent compter sur leur élu Front National au Conseil régional pour s’opposer à la gabegie socialiste et défendre les valeurs de respect de la démocratie et de promotion de la ruralité dans l’hémicycle.