FACE A UNE GAUCHE SECTAIRE, LE FN DEFEND LA DEMOCRATIE ET COMBAT LE GASPILLAGE DE L’ARGENT PUBLIC !

unnamed (2)

Tarbes le 08/07/2016
Conférence de presse d’Olivier MONTEIL
Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

-Le fait le plus frappant de ce début de mandature dans notre nouvelle région, c’est d’abord le refus délibéré pour la majorité socialo-écolo-communiste de respecter la démocratie.
Il est stupéfiant de constater qu’une coalition de Gauche pourtant très hétéroclite refuse ainsi aux 40 élus FN la moindre représentativité au sein des plus de 700 postes à tenir au sein des conseils d’administration des établissements extérieurs (Syndicats mixtes, etc.) et surtout des lycées de la région ! Le FN n’a obtenu que 6 postes (dont 2 au SM du pic du Midi de Bigorre) en tout et pour tout ! Est-ce cela la démocratie ? Au nom de quoi les 34% d’électeurs du Front National n’auraient-ils donc pas le droit d’être représentés par leurs élus au sein des lycées financés par la région ? Ces méthodes sont staliniennes…
L’attitude anti-démocratique de la Gauche se manifeste également dans sa volonté de museler sa seule opposition, le groupe Front National, en refondant pour la seconde fois le règlement intérieur de l’assemblée, restreignant par exemple les temps de parole.
Dans l’attitude des élus de Gauche et de la Présidente, l’agressivité et les invectives contre le groupe FN sont constantes.
-Le second fait marquant de ces six mois aura été la mise en évidence d’une absence totale de cohésion de la majorité socialo-écolo-communiste, aujourd’hui en train d’ailleurs de se fissurer profondément, alors qu’a contrario le groupe Front National affiche une cohésion, une unité et une solidité sans équivalent. Les élus FN sont incontestablement les plus assidus du Conseil régional, les pires étant sans doute les élus LR, fort prompts à quitter les lieux à l’heure du thé (assemblée plénière de juin : à 20h45, il ne restait plus que 6 élus LR-UDI présents sur 25)… Pour ma part, je conclurais qu’en tant qu’élu Front National au Conseil régional, je me fais avant tout un point d’honneur à être présent sans exception à chaque session sectorielle ou assemblée plénière. Opposant résolu de mes adversaires socialo-écolo-communistes de l’exécutif, mais constructif, je vote, comme mon groupe, toutes les propositions et subventions utiles à l’économie et au bon fonctionnement de notre Région. Je m’oppose en revanche fermement aux opérations clientélistes de subventions aux associations politisées ou communautaristes.

Le combat est donc déjà très solidement engagé, mais les Bigourdans peuvent compter sur leur élu Front National au Conseil régional pour s’opposer à la gabegie socialiste et défendre les valeurs de respect de la démocratie et de promotion de la ruralité dans l’hémicycle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s