Rencontre avec les Jeunes Agriculteurs

ja5

Ce samedi 1er octobre, les Jeunes Agriculteurs du 65 avaient convié les parlementaires et élus régionaux des Hautes-Pyrénées à venir écouter leur ras le bol sur la crise catastrophique qu’ils subissent et entendre les explications et solutions des élus.
Une députée et deux élus régionaux PS-PRG avaient répondu à l’appel; Olivier MONTEIL, élu régional FN, était naturellement présent aux côtés des agriculteurs.
La détresse et l’angoisse des agriculteurs, le Front National la connait parfaitement et la partage absolument: c’est clair, l’effondrement des prix de la viande ou lait, provoqué par la concurrence déloyale imposée par l’Union Européenne et l’incapacité totale du gouvernement français à y répondre ont pour conséquence la ruine des agriculteurs.
600 agriculteurs se suicident chaque année!
Endettés jusqu’au cou pour répondre aux normes mirobolantes exigées par l’Union Européenne, engloutis par une avalanche de tracasseries administratives tant européennes que nationales, les agriculteurs ne peuvent même pas vendre leur production à sa juste valeur parce que l’Union Européenne (et le gouvernement français) leur impose une concurrence déloyale de produits étrangers sous-qualifiés et non soumis aux mêmes normes. Sensée apporter la prospérité aux Européens, l’Union Européenne se révèle être une escroquerie.
Il était révélateur d’entendre les « solutions » des élus de Gauche présents: la députée PRG ne pouvait faire autre chose que de constater la « mondialisation » tandis que l’élu régional DVG ne pouvait que proposer des « aides » de soutien et autres « filières qualité » aux agriculteurs…aucune véritable solution sur le fond! Et pour cause, les responsables, ce sont eux…
Bien sûr, Olivier MONTEIL a rappelé que la baisse des prix (de la viande ou du lait) est directement liée à la concurrence déloyale et à l’absence totale de protection de nos marchés, ouverts à tous les vents du libre-échangisme mondial sans contrôle.
Si l’on continue ainsi, dans 5 à 10 ans, l’agriculture française n’existera plus et sera remplacée par une agriculture industrielle sans âme ni qualité…et quasiment sans agriculteurs.
Les seuls outils efficaces sont tout simplement la VOLONTE POLITIQUE de PROTEGER nos compatriotes, nos emplois et nos produits: rétablissement de frontières nationales et mise en place de taxes sur les produits importés afin de réguler les marchés en fonction des coûts de production comparés, étiquetage réel sur l’origine des produits (refusé par Bruxelles!), stopper le dumping social, dénoncer les traités de libre-échange…quitte à renégocier avec l’UE, voire à quitter l’UE sans état d’âme. On y gagnerait d’ailleurs très largement, puisque la France contribue chaque année pour 22 milliards d’€ au budget de l’UE alors qu’elle n’en reçoit, PAC comprise, que 13 milliards d’€ par an.

Nous voulons une agriculture à taille humaine, de qualité française, riche de nos terroirs sublimes, permettant à nos familles d’agriculteurs de vivre librement du fruit de leur travail de la terre, si noble et cher à notre cœur. Alors défendons-les, avec Marine!

>> Voir le reportage de FRANCE 3: ARTICLE et VIDEO de FRANCE 3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s