Communiqué FN65/1° Circ. du 06 oct. 2016- Lannemezan, manifestation contre la « loi santé »

gcomont

Communiqué de presse de Geneviève COMONT Secrétaire Front National du canton de Moyen-Adour ,

Coordonnatrice de la campagne de Marine Le Pen pour la 1ère Circonscription des Hautes-Pyrénées

Ce mardi 4 octobre 2016, une nouvelle manifestation a réuni les opposants à la loi santé. Ces manifestants veulent lutter pour préserver l’autonomie de leur territoire et précisent que le département des Hautes-Pyrénées est un territoire défavorisé, en milieu rural qui doit bénéficier d’un accès rapide et efficace aux soins et à la prise en charge des patients. Ils dénoncent les GHT (groupements hospitaliers de territoires) prévus dans la mise en œuvre du système hospitalier par notre ministre de la santé Marisol Touraine.   L’objectif, officiellement, est de faire une étude sur un territoire donné et de faire travailler ensemble les hôpitaux de la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées en désignant un hôpital de référence. La France devrait compter 200 groupements d’hôpitaux au lieu des 1100 établissements de santé existants aujourd’hui. Les établissements hospitaliers seraient donc en quelque sorte « managés » par un GHT et ceci suppose un système d’information unique, un groupement d’achats. L’inquiétude est palpable et cette optimisation de soins voulue par le gouvernement est présentée comme une gestion plus rationnelle destinée à une meilleure prise en charge. C’est à juste titre que les citoyens se mobilisent car ils craignent, bien-sûr, la naissance d’une médecine à plusieurs vitesses et cela, d’autant plus que le monde rural subit déjà la disparition des services publics dans une zone particulièrement défavorisée. Les patients de Lannemezan ne seront-ils pas contraints de se déplacer à Toulouse voire à Montpellier selon leur pathologie?

Au nom du peuple, le Front National propose un accès aux soins qui assure la présence de centres hospitaliers ou médicaux pluridisciplinaires sur l’ensemble du territoire, la formation de personnels médicaux par des stages de découverte de nos territoires, en particulier dans le monde rural, le maintien des structures de taille moyenne et le développement de maisons de santé (petites urgences) destinées à soulager efficacement les services d’urgence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s