Communiqué du FN 65/1ère Circ. du 09 déc. 2016: Question de radicalisation

genevieve-comont-fbCommuniqué de presse de Geneviève COMONT

Secrétaire Front National de la 1ère Circonscription des Hautes-Pyrénées

Secrétaire Front National du canton de Moyen Adour

L’islamisation de notre pays est une réalité; la radicalisation galopante dans toutes les sphères de la société française ne peut nous laisser indifférents. Mylène Palisse, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation, est convoquée le 13 décembre et menacée de sanctions pour avoir eu l’impudence de commenter et surtout de critiquer l’évaluation de la radicalisation des détenus (système de cases à cocher).

Face à cette radicalisation, les 3300 CPIP (conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation chargés du suivi de 68500 détenus écroués, considèrent que les outils utilisés par l’institution, non seulement, sont inadaptés mais que les objectifs sont très mal définis. Par conséquent, ces professionnels s’insurgent et se sentent culpabilisés et s’interrogent sur l’utilité de ce suivi des détenus tel qu’il leur est demandé. Il serait déjà judicieux d’interdire toute possibilité, pour les détenus, d’entretenir des liens avec l’Etat Islamique par le biais des réseaux sociaux et de considérer le personnel pénitentiaire (en particulier les surveillants) comme des acteurs privilégiés pour la lutte contre l’islamisation qui progresse dans notre pays. L’avis des surveillants importe souvent très peu et surtout lorsqu’ils font un signalement, leur identité est dévoilée au détenu mis en cause !

Au nom du Peuple, l’islamisation n’est pas un concept inventé et destiné à effrayer les citoyens que nous sommes. Le but de ce projet idéologique et totalitaire est bien, à terme, d’appliquer la Charia sur tout le territoire. Ceci s’est d’ailleurs concrétisé par une structure de 3000 mètre carrés, consacrés à la ligue islamique mondiale dont le siège se situe à Bruxelles. Il est de notre devoir à tous de lutter contre l’islamisation de la France dans tous les secteurs de la société. Le Front National propose:

-de sanctionner la prise en charge des amendes pour provocation extrémiste,

-de diffuser, dans toutes les écoles, des documents d’information sur l’islam radical,

-de lutter contre la radicalisation en s’attaquant au communautarisme, en faisant respecter le principe de laïcité,

-de sanctionner toute revendication politico-religieuse et cela, même au sein des prisons françaises.

Le Front National ne laissera pas s’installer, dans notre pays, une grande République Islamique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s