Communiqué FN 65 du 24 janv. 2017: Primaires, en Bigorre aussi, désintérêt et Gauche en miettes!

om-fn65-eCommuniqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Le premier tour des « Primaires citoyennes » de la Gauche a très peu mobilisé : si à l’échelon national seuls 1,5 million d’électeurs se sont déplacés, en Bigorre aussi on constate une véritable désaffection vis-à-vis de la Gauche : à peine 7 300 électeurs ont voté sur 178 000 inscrits. C’est encore pire que le poussif niveau des 11 400 électeurs qui avaient voté pour la Primaire de Droite.

Autre constat : l’ex-Premier ministre Manuel Valls, qui décidément prend bien des gifles en ce moment, encaisse un camouflet que ne parvient pas à masquer sa faible première place en Hautes-Pyrénées. Ses 37% en Bigorre sont anecdotiques au regard de sa contre-performance nationale, loin derrière Hamon, un des leaders de la fronde du PS contre son gouvernement.

Faible participation, éclatement en deux courants dont aucun ne domine, concurrence sauvage avec les extrémistes du Front de Gauche et les mondialistes du banquier Macron, la Gauche est en miettes. Rejetée par les Français après 5 années catastrophiques d’exercice du pouvoir, il est clair que ni les uns ni les autres ne portent plus le moindre espoir pour la France.

Pire encore s’il était possible, les manipulations de dernières minutes sur les décomptes de la participation, avouées lundi au micro du quotidien « Libération » par monsieur Christophe Borgel lui-même, président du comité d’organisation de la Primaire, achèvent de jeter un ineffaçable discrédit sur cette Gauche de toutes les tromperies.

Si la Gauche est en miettes, la Droite filloniste qui aurait du prospérer sur ce champ de ruines ne suscite pourtant aucun enthousiasme populaire. Force est de constater que le seul mouvement, en pleine dynamique, qui mobilise l’électorat populaire et lui apporte un véritable espoir, c’est le Front National de Marine LE PEN.

Comme les Français l’attendent dans leur immense majorité, Marine mettra un terme à ce cycle catastrophique de gouvernance LRPS. Et comme l’indique ce premier tour de la primaire de Gauche, en Bigorre aussi les Français ne veulent plus de cette Gauche-là ni de cette Droite-là. Ils veulent Marine ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s