Communiqué FN 65 du 16 juin 2017: l’avenir est à l’union patriote à droite!

om-fn65-eCommuniqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional d’Occitanie

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Un constat s’impose : au niveau national au 1er tour des législatives 2017, le PS-PRG a perdu 75% de ses voix de 2012 au profit des candidats de M. MACRON. Pour le PS-PRG, la page est donc tournée et pour longtemps, comme l’illustre parfaitement notre département l’échec de ses candidats.

A Droite, les LR-UDI ont perdu 60% de leurs voix des législatives de 2012, ce qui n’est guère mieux. Dans les faits, seul le Front National résiste à la MACRON-mania puisqu’il conserve quasiment ses scores de 2012 (3% de perte seulement).

Au niveau du département des Hautes-Pyrénées, on observe le même scénario, considérablement aggravé par la collusion d’une grande partie de la droite avec le camp MACRON : par obscur calcul politicien en vue d’évincer M. GLAVANY, les LR-UDI n’ont en effet pas cru bon d’opposer un candidat à celui de M. MACRON dans la 1ère circonscription.

Résultat : la proximité de l’UDI et d’une partie des LR bigourdans avec le camp MACRON est donc bien une réalité…qui laisse surtout une grande majorité des électeurs LR orphelins…

Il est temps désormais d’ouvrir une nouvelle page politique : face à l’euro-mondialisme servile et au dangereux multiculturalisme d’un MACRON au pouvoir absolu, les Français patriotes peuvent et doivent unir leurs forces.

Nos amis de Debout La France ont déjà franchi le pas en soutenant Marine LE PEN à la Présidentielle et, désormais à nos côtés, ils participeront avec le Front National à la construction de l’opposition patriote au camp MACRON.

Mais ils ne seront pas les seuls : outre nos amis villéristes, les électeurs LR, lâchés par leurs représentants opportunistes ralliés à l’ex-ministre de HOLLANDE, ne peuvent désormais se reconnaitre que dans ou avec le Front National pour construire une véritable opposition patriote, attachée aux valeurs qui ont fait la France, attachée à la défense de la Famille et à la sécurité de nos concitoyens, à la lutte contre l’immigration et l’islam radical, pour l’indépendance de Notre nation.

Déjà, on a déjà pu constater qu’en l’absence de candidats LR-UDI au 1er tour des législatives sur la 1ère circonscription, nombre d’entre eux avaient porté leur voix sur le FN, notamment à Tarbes. Ce mouvement naturel pour la défense de la France a vocation à s’amplifier.

Incontestablement, l’avenir est à l’union à droite de tous les patriotes de bonne volonté.

Publicités

Communiqué FN 65/1° Circo du 12 juin 2017: Législatives, un taux d’absention historique

genevieve-comont-fbCommuniqué de presse de Geneviève COMONT

Secrétaire de la 1ère Circonscription du Front National des Hautes-Pyrénées

Secrétaire FN du canton Moyen-Adour

Le premier tour des élections législatives, le 11 juin 2017 a permis à Monsieur Macron d’enregistrer un score historique et lui donne une majorité écrasante. Cela lui donnera l’opportunité d’appliquer sa politique ultra-libérale, douloureuse pour tous les Français. Le taux d’abstention restera comme l’élément majeur (près de 50%) et révèle, à quel point, notre démocratie est malade d’une idéologie bien-pensante, empreinte d’une hypocrisie absolue. Les Hautes-Pyrénées n’échappent pas à la règle. La victoire annoncée de monsieur Sempastous est présentée comme une performance même si sa légitimité est bien relative.

Représentante du Front National, je veux remercier les 4885 électeurs qui se sont portés sur ma candidature dans la 1ère circonscription: 10,84%

Au vu des résultats enregistrés le 10 juin 2012, 3845 voix (7,32%), je considère que la progression du FN est constante; elle continue envers et contre tout! Un grand merci aussi à tous les militants qui ont participé à cette campagne. Leur engagement, leur amour de la France, leur désir de défendre les valeurs et le mode de vie occidental est louable et digne d’admiration. Le patriotisme reste un devoir car la conquête de la liberté suppose toujours des sacrifices. N’oublions jamais que des millions de jeunes soldats ont donné leur vie pour elle et continuent de le faire. Nous apportons notre soutien indéfectible à tous ceux qui concourent à la sécurité de tous.

Restons unis et fiers de ce que nous sommes. Pour nos enfants, nos petits-enfants!

VIVE LA FRANCE!

Communiqué FN 65 du 12 juin 2017: Législatives 65: Face à MACRON, LR-UDI et PS-PRG s’écroulent et le FN tient bon!

om-fn65-e

Communiqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional d’Occitanie

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Le 1er tour de ces législatives 2017 aura été marqué bien sûr par l’amplification mécanique de la victoire de M. MACRON aux Présidentielles. Mais cette apparente omnipotence n’est qu’illusion : les candidats LREM n’ont rassemblé que 6,3 millions de Français…sur 47 millions d’électeurs inscrits. La confiance du peuple envers MACRON n’est donc qu’apparente puisque plus de la moitié des Français se sont abstenus. La légitimité de la future assemblée en sera d’emblée largement affaiblie.

En Hautes-Pyrénées aussi, l’abstention a atteint un record (49% !). Le plus frappant n’est donc pas le vote en faveur des candidats macronistes, logiquement attendu après la Présidentielle, et qui a écrasé le choix démocratique.

Le plus frappant, c’est de constater l’effondrement colossal de la Gauche PS-PRG et surtout de la « Droite » LR-UDI et dans notre département, alors même que le Front National non seulement tient bon sur ses positions de 2012 et progresse même de 500 voix! Qu’on en juge donc:

– En 2012, la coalition PS-PRG (DUBIE + GLAVANY) totalisait 47 811 voix et 45% des suffrages au 1er tour…elle a fait hier 14 198 voix et 15,6% (DUBIE + GLAVANY) des suffrages. Trois fois moins !

– En 2012, la coalition LR-UDI (ARTIGANAVE + TREMEGES) totalisait 27 596 voix et faisait 26% des suffrages au 1er tour…elle a fait hier 6 523 voix et 7,1% (MENET) des suffrages, n’ayant même pas pris la peine de présenter un candidat face à MACRON dans la 1ère circonscription (Suite désistement pro-MACRON de CRASPAY, UDI). La chute est véritablement colossale…

Face à cela, les candidats du Front National ont obtenu ce 11 juin 9 991 voix et 11% des suffrages, contre 9 504 voix et 9,2% des suffrages en 2012, soit une progression de 2% et de près de 500 voix, en dépit d’une plus forte abstention !

Si l’on peut regretter cette énorme abstention, notamment chez nos électeurs qui pensaient l’élection déjà jouée, nous privant d’une possible présence au second tour, force est de constater que non seulement le Front National est le seul à résister, mais que son potentiel est très fort en Hautes-Pyrénées.

L’avenir sombre que nous promet M. MACRON et sa politique laxiste en matière de sécurité et d’immigration, et ultra-mondialiste en matière économique, ciblant les classes moyennes et populaires et les retraités, le prouvera très rapidement…

Dans ce contexte, je remercie très chaleureusement nos militants pour le travail accompli, ainsi que ceux de nos électeurs qui se sont déplacés et qui accordé 10,84% des voix à Geneviève COMONT sur la 1ère circonscription et 11,1% des voix à ma candidature sur la 2ème circonscription.

Plus que jamais, le combat pour l’avenir de nos enfants continue !

Communiqué FN 65 – Geneviève COMONT du 09 juin 2017: Patriotisme contre mondialisme.

genevieve-comont-fbCommuniqué de presse de Geneviève COMONT
Candidate FN 1ère circonscription des Hautes Pyrénées

Suite aux élections présidentielles qui ont permis à Monsieur
Macron de devenir président de la République Française, le Front National veut s’inscrire dans une opposition ferme mais cohérente à l’Assemblée Nationale. Cette opposition devrait être représentative des 11 millions d’électeurs qui se sont rendus aux urnes, le 7 mai 2017 et ont choisi de glisser un bulletin de vote en faveur de Marine le Pen.
Deux camps sont désormais clairement identifiés : D’un côté, les mondialistes ou ceux qui se réclament d’un courant dénommé « progressiste ». De l’autre, les patriotes qui vouent un amour incommensurable à leur pays.
Dans le premier cas, le projet de Monsieur Macron consiste à bâtir les fondations d’une société déshumanisée dont le seul objectif affiché devient l’argent, la rentabilité. Ce programme ultralibéral est calqué sur le projet européiste et suppose une immigration massive, caractérisée par le multiculturalisme, des exigences politico-religieuses et la progression du fondamentalisme islamique. Le principe de laïcité tend à reculer sensiblement et avec lui, le droit des femmes. D’un point de vue économique, la dérégulation du travail risque d’impacter considérablement les droits des salariés. Les acquis sociaux vont inévitablement se réduire pour, à terme, disparaître au profit d’une société consumériste qui ne considérera l’homme que dans la perspective d’un
carburant, générateur de dividendes pour les actionnaires et les puissants de ce monde (CAC 40).
Qu’importe la paupérisation du peuple de France, la disparition annoncée des services publics et de nos agriculteurs !
Dans le deuxième cas, les patriotes veulent sauvegarder, au nom de l’amour de la patrie, un modèle à taille humaine, dans tous les domaines. Du point de vue économique, des TPE et PME avantagées par la suppression du RSI, en milieu agricole, un modèle familial qui privilégie la qualité des produits de nos terroirs et le respect de notre environnement. En matière de sécurité,
le soutien et le renforcement de nos militaires, de nos gendarmes, policiers et sapeurs-pompiers:
ils sont des acteurs essentiels et risquent leur vie pour sauvegarder celle des autres. Alors, en ces heures sombres qui voient se multiplier les actes barbares des terroristes, le Front National réitère son soutien et son admiration à ces hommes et ces femmes qui exercent dans des conditions extrêmement périlleuses. La sécurité est un des droits les plus fondamentaux des citoyens sur leur territoire. Le sentiment de résilience mis en avant par les hommes politiques qui, par leur inertie et leur laxisme, permettent une société multi-conflictuelle, sont responsables de l’insécurité croissante.
Défendre la Patrie et reconquérir la souveraineté reste un projet louable. Le patriotisme n’est pas un délit mais un devoir de chacun d’entre nous. Cautionner une politique injuste, déshumanisée, fondée uniquement sur le profit et l’enrichissement d’une poignée de puissants conduira inévitablement aux tensions et aux drames de demain. Le combat contre l’armée des idiots utiles et bien-pensants doit être mené pour les générations futures.

Communiqué FN 65 – Olivier MONTEIL du 05 juin 2017: La Sécurité est la 1ère des Libertés!

 

om-fn65-eCommuniqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional d’Occitanie

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Candidat aux législatives pour la 2ème Circonscription des Hautes-Pyrénées

Coup sur coup, l’islamisme a frappé trois fois atrocement l’Angleterre ces dernières semaines. Après la tuerie au camion sur le pont de Westminster, après l’attentat de Manchester, Londres vient d’être à nouveau frappée par les assassins islamistes, faisant à ce jour 7 morts et 48 blessés.

Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles, victimes innocentes de cette barbarie islamiste qui prospère en Angleterre comme en France.

Parmi tous ces morts que nous pleurons, le visage plein de douceur de la petite Saffie-Rose, huit ans, tuée à Manchester il y a deux semaines, marquera incontestablement nos mémoires ; elle aurait pu être la fille de chacun d’entre nous…

Depuis les massacres perpétrés par Mohammed Mérah à Toulouse en 2012, le nombre d’agressions et de massacres islamistes a augmenté de façon fulgurante et très alarmante. Mais force est de constater que rien de sérieux ni de solide n’a été entrepris pour éradiquer l’islamisme dans notre pays. On n’a vu qu’un « état d’urgence » perpétuel mais sans effet sur la menace, car ne s’attaquant jamais aux causes du mal : la plupart des mosquées salafistes continuent leurs prêches anti-chrétiens et anti-occidentaux, les fichés S (entre 50 et 100 dans notre département d’après le ministère de l’Intérieur) sont en liberté partout en France…

La sécurité est la première des Libertés. L’Etat a pour fonction régalienne principale d’assurer la sécurité des citoyens, au prix de l’impôt et de l’effort commun des citoyens.

Mais pour cela il faut une volonté politique forte et ferme pour mener la guerre sur notre sol contre l’islam radical et ses alliés : stopper l’immigration incontrôlée qui amène toujours plus d’islamistes dans ses rangs, fermer les mosquées salafistes, expulser les fichés S du territoire, mettre un coup d’arrêt aux revendications communautaristes de l’islam en France…

Candidat sur la seconde circonscription des Hautes-Pyrénées, ancien officier et intimement attaché à la protection des familles et des plus faibles, je m’engage à mener avec détermination à l’Assemblée Nationale, le combat pour rétablir l’ordre et la sécurité en France, première de nos Libertés.