Communiqué FN 65 du 15 février 2018: Réforme des zones agricoles défavorisées : l’Union Européenne achève les exploitations agricoles françaises.

agri.jpg

Communiqué de presse d’Olivier MONTEIL

Conseiller Régional d’Occitanie

Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées

Les jeunes Agriculteurs des Hautes-Pyrénées ont rejoint l’action de leurs camarades de Haute-Garonne, du Gers ou des Pyrénées atlantiques, en multipliant à leur tour les actions de protestations aux sorties de l’A64 ce mercredi 14 février 2018, à Capvern, Tarbes et Tournay.

Motivées par la prochaine réforme lancée par l’Union Européenne sur la carte des zones agricoles défavorisées, qui donnent droit à l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN, indemnité incluse dans la PAC à hauteur d’1 milliards d’€ par an sur 9 milliards d’€ de PAC, ces actions pour alerter l’opinion sont non seulement parfaitement légitimes mais nécessaires.

En effet, cette réforme est appliquée à la lettre par le gouvernement de M. MACRON qui proposera à l’UE une nouvelle carte des zones classées, excluant dans notre département pas moins de 160 exploitations réparties sur 35 communes. Les promesses d’aménagement du gouvernement sont pure propagande puisque les propositions françaises de reclassement des zones ne seront publiées qu’après validation par…la Commission Européenne !

Une fois de plus, avec la complaisance de l’Etat, l’U.E favorisera les pays nouveaux adhérents de l’Union au détriment de la France et de ses paysans. Cela n’est plus supportable !

Quand on sait que la France dépense chaque quelques 22 milliards d’€ de contribution au budget de l’Union Européenne, alors qu’elle n’en reçoit en retour que 14 milliards d’€ environ de subventions européennes (dont 9 milliards d’€ pour la PAC), donc perd chaque année au moins 8 milliards d’€ nets, quand on connait les difficultés toujours accrues d’obtention de la PAC et ses multiples retards de paiement, on ne peut qu’être révolté par les nouvelles mesures restrictives intentées contre nos Agriculteurs, notamment les plus petits éleveurs ou exploitants.

Le Front National des Hautes-Pyrénées combat résolument le modèle agricole industriel que l’Union Européenne, avec la servilité des gouvernements français successifs depuis des dizaines d’années, veut imposer à la France et défend au contraire une agriculture raisonnée, préservant nos traditions, terroirs et paysages, et protégeant le modèle agricole traditionnel et familial qui fait notre fierté et notre réputation dans le monde entier.

Il appelle les syndicats agricoles à cesser enfin de soutenir des gouvernements européistes qui saccagent notre Agriculture et il soutient pleinement l’action de protestation des Jeunes Agriculteurs des Hautes-Pyrénées et de ceux, FDSEA ou CR,  qui s’y sont associés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s